tawny-port-pantone-normandie-deauville

Bûcher

Dans le Pays d’Auge, il fallait confectionner un bûcher dans une maison de maître datant de la fin du 19ème siècle. La cheminée se situe dans la cuisine. Cette-dernière est disposée en L, une partie étant consacrée à la cuisine pure, l’autre vers la cheminée étant consacrée aux repas.

Vue d’ensemble d’un côté de la cuisine initiale.

Les propriétaires souhaitaient que cet espace ressemble plus à une salle à manger qu’à une réelle cuisine intégrée. D’où le choix d’un agencement de caissons façon vaisselier. Le problème était d’assortir le rangement des bûches au reste des meubles. Le mobilier d’origine avait été choisi chez Ikea (modèle Maximera noir mat, poignées laiton vieilli).

Afin de rester dans l’esprit de la pièce, le choix a été fait de conserver ce modèle de meubles et de l’adapter aux besoins. L’idée d’un coffre s’est imposé assez rapidement car cela permettait de créer un grand rangement, pratique car sur roulettes, et surtout fermé, discret, évitant ainsi au maximum les poussières et brindilles au sol.

Le bûcher ouvert, à côté de la cheminée en pierre.

Une fois les mesures prises, la réalisation était simple. Le coffre en contreplaqué épais a été peint en noir satiné, puis plaqué avec les façades de tiroirs Maximera, avant d’être glissé dans un caisson noir. Le plan de travail est le même que celui côté « cuisine ». Les poignées n’existant plus, un modèle ressemblant a été trouvé chez Leroy Merlin.

 

Quelques décorations dans le style de la demeure ont été posées sur des tablettes à tableaux. Une surélévation au niveau du plan de travail permet d’y poser une lampe, grâce à une étagère normalement suspendue mais ici fixée de telle sorte qu’elle semble posée sur la surface du plan de travail  (une étagère à tableaux aurait été trop étroite pour le pied de lampe).

Une réalisation simple, peu onéreuse et rapide à mettre en place pour un résultat classique et en corrélation avec l’esprit de cette maison de famille.

Mentions légales